Pure vitesse allemande : c’est ainsi que Roland Gumpert, père de la transmission intégrale Audi Quattro, décrit sa création, l’ultra-sportive Gumpert Apollo, homologuée autant pour la piste… que pour la route ! Dotée d’un moteur V8 bi-turbo pouvant développer jusqu’à 800 chevaux, avec une vitesse de pointe de 360 km/h et capable de passer de 0 à 100 km/h en 3,1 secondes, cette perle technologique dispose en outre d’une force d’appui à même de la faire rouler (au moins en théorie) sur la voûte d’un tunnel, à l’égale d’une Formule 1.

Pour maximiser cette adhérence à la route hors du commun, il importe de choisir les pneus les plus efficaces. La première condition est donc de sélectionner des pneus de la taille préconisée par le constructeur, c’est-à-dire des 265/35 ZR19 à l’avant pour des jantes de 19 pouces, et de monstrueux 345/35 ZR20 pour des jantes de 20 pouces à l’arrière.

Les conditions dans lesquelles le véhicule va être utilisé sont ensuite déterminantes. Puisqu’il est hautement probable que ce superbolide soit destiné à la compétition, on doit rechercher des pneus adaptés à cet usage très spécial. Les deux principaux constructeurs proposant des pneus de ce niveau de technicité sont Pirelli avec le P ZERO et Michelin avec le Pilot Super Sport.